Au cœur de la rue de la République, cette place permet de mieux apprécier l'architecture haussmannienne des bâtiments environnant.

On peut y voir l'ancien hôtel Régina qui était au XIXe siècle le seul établissement de luxe que l'on pouvait trouver à proximité du nouveau port et des Docks. D'une capacité de deux cent cinquante chambres, il cesse ensuite ses activités pour être occupé par la Compagnie des Messageries Maritimes. Aujourd'hui, il héberge les services administratifs du Trésor Public.

Au n°3 de la place Sadi-Carnot, de beaux exemples de sculptures :
un portrait dont le traitement de l’œil donne vie à la statue et renforce son impact auprès du spectateur. Pour cela, le sculpteur dispose de diverses techniques, l’iris peut être traité à la manière d’une goutte ou d’une spirale ;
une licorne, animal mythique dont le nom vient du latin "unicornus" c'est à dire "une seule corne". Elle est souvent dépeinte dans les bestiaires médiévaux comme un cheval blanc arborant une corne spiralée sur le front, sauvage et indomptable.

De la place, il est également possible de voir le n°44 de la rue de la République où un mascaron au visage joufflu coiffé d’un casque à panache, semble prodiguer un souffle perpétuel aux passants de la rue. Il s'agit d'une représentation de Zéphyr.

Partagez cette étape
Visitez avec votre smartphone
Poursuivez la visite ...