Ce jardin sec regroupe sur plus de 2000 m² des plantes issues des régions dites méditerranéennes que l'on retrouve à travers le monde. Également présent en Californie, au Chili, en Afrique du Sud et en Australie, le climat méditerranéen se caractérise par des hivers doux et pluvieux et des étés secs et chauds.

La particularité des plantes méditerranéennes réside notamment dans leur adaptation à la sécheresse. On retrouve beaucoup d’espèces avec de petites feuilles se transformant en épines afin de réduire l'évapotranspiration (quantité d'eau transpirée par la plante). L'adaptation se traduit par leur couleur grise qui permet de limiter la réverbération en période estivale..

Ces végétaux ont pour spécificité de se mettre en repos végétatif (état de vie ralentie) durant les mois les plus chaud (juillet-août) dans l'hémisphère nord.

Ce jardin abrite des acacias d'originaires d'Australie, le pavot de Californie, des collections de cistes, de phlomis, d'euphorbes ou encore d'iris.

Partagez cette étape
Visitez avec votre smartphone
Poursuivez la visite ...