À l’emplacement de cet édifice religieux, une première église est construite en 1586. Les marins rescapés d’un naufrage venaient y déposer des offrandes et des ex-voto devant l’autel Notre-Dame de la mer. Par la suite cette pratique se transfère à la chapelle de Notre-Dame de la Garde après sa construction.

Pendant la Révolution, cette église est vendue à un particulier. Après diverses ventes, fermetures et réouvertures, la ville de Marseille décide en 1821 de l’acheter et de la reconstruire car elle ne répondait plus aux exigences du quartier qui s’était développé. La pose de la première pierre de la nouvelle église a lieu en 1823 et sa consécration est effectuée l'année suivante par monseigneur de Mazenod.

L’église est de style néoclassique. Sur la façade principale au-dessus de l’entrée se trouve une céramique polychrome, exécuté à Toulouse et posé en 1898, représentant la Visitation. La frise est en lave du Vésuve.

À l’intérieur une inscription en latin placée au-dessus de la grande porte rappelle l’histoire de l’édifice. L’église présente surtout un intérêt pour les différents tableaux en provenance du couvent des Minimes détruit à la Révolution :

La chaire représente la Visite de la Vierge à Sainte Élisabeth par Viau.

Partagez cette étape
Visitez avec votre smartphone
Poursuivez la visite ...