Entre 1860 et 1880, la ville fait appel à Alphand, ingénieur des plantations de la ville de Paris, pour créer un parc public dans la propriété. Celui-ci confie l'exécution du projet à son collaborateur Barillet-Deschamps. La juxtaposition du parc et du jardin "à la française" confère au parc Borély un charme supplémentaire. 

Petit à petit, le site gagne en célébrité, notamment grâce à son premier jardin botanique créé par le docteur Heckel en 1880. Quelques années plus tard, des serres chaudes sont apportées à l’édifice, l’ensemble devient un jardin d’expérimentation et d’acclimatation de plantes alimentaires susceptibles d’être cultivées en France. Il joue même un rôle estimable dans l’introduction et l’étude de nouvelles espèces. La roseraie apparaît en 1923 et remplace le jardin botanique avec plus de 1200 espèces.

Cependant, l’eau reste l’élément primordial de ce paysage champêtre, à commencer par la cascade et les bassins qui habitent le parc, leur existence étant due à l’arrivée des eaux de la Durance.

En 1995, la cascade en rocaille du XIXe siècle a été choisie pour servir d'écrin à l’œuvre originale de  Folon l'Homme aux oiseaux. La même année, un parcours pédagogique de découverte des diverses richesses du parc a été mis en place. Par ailleurs, la remise en service des jets d'eau permet de retrouver le cachet de l'architecture classique d'antan et l'harmonie de leurs jeux rendent à la partie française sa beauté d'origine.

Partagez cette étape
Visitez avec votre smartphone
Poursuivez la visite ...