Les jardins du palais

Dès le début du projet, un ensemble de jardins devaient agrémenter et magnifier le bâtiment mais également servir de liens avec les collections des deux musées du site. Outre les parterres entourant les bassins au niveau de l'entrée principale du site, se trouvent le jardin botanique au même niveau que le Palais et le jardin zoologique situé en contrebas.

Noël Suquet crée un parc paysager tout en courbes et contre-courbes. Né à Toulon, il fait des études d’ingénieur. En 1855, date d’ouverture du jardin zoologique, il en est nommé directeur.

Le parc comporte comme dans les jardins baroques, des fabriques, un kiosque à musique construit en 1888, des maisons-chalets et plusieurs sculptures.


La fontaine Wallace

Sir Wallace offre à la ville de Paris des fontaines où tous passants peuvent se désaltérer gratuitement. Il les conçoit lui-même. Elles doivent se voir de loin sans nuire à l’harmonie du paysage, les formes sont pratiques et décoratives, leur prix abordable afin de permettre l’installation de dizaines d'exemplaires et le matériau utilisé doit être robuste, facile à travailler et commode d’entretien.

A l'exemple de Paris, Marseille s'est dotée de ce type de fontaine au début du XXe siècle, six sont encore visible aujourd'hui. Réalisées par Lebourg, elles sont construites selon le même modèle. Les cariatides méritent une attention particulière car elles sont toutes différentes. Elles symbolisent la bonté, la simplicité, la charité et la sobriété ; et représentent également les quatre saisons : simplicité symbolise le printemps, charité l'été, sobriété l'automne et bonté l'hiver.

Partagez cette étape
Visitez avec votre smartphone
Poursuivez la visite ...