Cet édifice est construit entre 1743 et 1747 par les frères Gérard, architectes marseillais. Il porte le nom du chirurgien et ophtalmologue Daviel qui s'est rendu à Marseille lors de la peste de 1720.

À cet emplacement s'élevait un premier palais de justice construit en 1576 et rénové en 1618. Au début du XVIIIe siècle, les locaux s'avèrent insuffisants. Un arrêt du conseil du roi de 1792 ordonne qu'un nouveau palais de justice soit édifié à la charge de la municipalité. Les tribunaux s'installent dans le nouveau bâtiment de 1743 jusqu'en 1862.

Après le transfert du palais de justice à la mplace Montyon, les locaux abritent l'école de médecine de 1875 à 1893. Épargnés en 1943 par la démolition des vieux quartiers, ils accueillent actuellement des services annexes de la mairie. Le Pavillon Daviel est relié aux Pavillons Bargemon et à l'Espace Bargemon par le sous-sol.

Le bâtiment est construit avec la célèbre pierre rose des carrières de la Couronne.

Classée monument historique depuis 1945, la façade qui donne sur la place Daviel est divisée par des pilastres à chapiteaux ioniques. La toiture est également classée.

L’avant-corps est couronné d’un fronton allégorique. L'étage noble est orné d'un superbe balcon en ferronnerie aux panneaux dits «à la marguerite», typiques de l’art des artisans marseillais du XVIIIe siècle. Il est dû au sculpteur Verdiguier. Ces sculptures représentent :

Partagez cette étape
Visitez avec votre smartphone
Poursuivez la visite ...