Hercule Pesciolini est un banquier et négociant qui fait souche à Marseille. L'un de ses enfants, Amant de Pesciolini achète en 1672 à son beau-père un terrain à bâtir et fait construire un hôtel particulier par les entrepreneurs Portal et Casteau. Les travaux se terminent rapidement fin 1673 - début 1674.

On ne sait si Amant de Pesciolini a habité cet hôtel mais dès 1692, cet immeuble est loué à Jean-Paul de Foresta. Il est par la suite vendu plusieurs fois. Le dernier propriétaire Joachim-Elzéard de Gantel-Guitton, ancien maire de Marseille, s'est enfui à Lyon après l'incendie de son château de Mazargues en 1790 et a résilié tous ses biens en faveur de son fils Nicolas Jean Joachim. Ce dernier est arrêté et exécuté en décembre 1793. L'année suivante, ses biens sont vendus aux enchères et l'hôtel Pesciolini est adjugé à Barthélemy Girard. Puis repasse de nouveau de main en main : vente, alliances matrimoniales...

Le bâtiment présente sur sa façade sud tournée vers le cours Belsunce le dispositif classique des immeubles marseillais à trois fenêtres. On distingue un niveau inférieur constitué de magasins et d'un entresol, deux étages nobles et un attique au troisième étage. Cet hôtel est célèbre par le balcon en ferronnerie du premier étage supporté par deux atlantes monumentaux encadrant un œil-de-bœuf de l'entresol sous lequel sont sculptés deux sphinx adossés. Chaque atlante est supporté par une colonne encadrant la porte d'entrée.

Sa porte monumentale est inscrite au titre des monuments historiques par arrêté du 8 mars 1929.

Partagez cette étape
Visitez avec votre smartphone
Poursuivez la visite ...