Ce boulevard arboré de platanes a été créé par une association de propriétaires qui, après avoir laissé le soin à la ville d’ouvrir le boulevard dans les années 1830, y bâtit des demeures et des hôtels particuliers. C’est un succès immédiat, et bientôt se développe un quartier d’une très grande homogénéité architecturale.

On retrouve ici le type dit "du trois fenêtres" dont le plan sera répété à l’infini dans plusieurs quartiers de Marseille.

La façade mesure en général sept mètres de large sur quatorze mètres en profondeur. Selon la richesse et le souhait du commanditaire, l’immeuble est plus ou moins ornementé ; cela se vérifie surtout au-dessus des portes d’entrée et dans les encadrements des fenêtres. Parfois, le module du trois fenêtres est doublé et certains immeubles peuvent donc avoir six fenêtres mais la date de construction est souvent plus tardive.

On note également des hôtels particuliers construits pour une seule et même famille dont le décor est très soigné. A signaler que la plupart de ces immeubles possèdent un jardin, orienté au sud pour ceux qui sont construits du côté pair. On s’aperçoit que la qualité de vie était déjà une des préoccupations des architectes du XIXe siècle.

Partagez cette étape
Visitez avec votre smartphone
Poursuivez la visite ...